Accueil > Actualités > Santé

Actualités

Retour à la liste des actualités
Mercredi 1er Août 2018

Surveillance du moustique Aedes albopictus

Direction De La Santé Publique Et Environnementale

 

Dans le cadre de l'application du plan anti-dissémination du chikungunya, de la dengue et du zika en métropole, la région Pays de la Loire fait l'objet d'une surveillance entomologique spécifique afin de détecter précocement la présence du moustique « tigre » (Aedes albopictus) pour retarder au maximum son implantation sur notre territoire.


Cette surveillance, confiée depuis 2010 à l'EID Atlantique (Etablissement public Interdépartemental pour la Démoustication du littoral Atlantique) par la Direction Générale de la Santé, s'exerce du 1er mai au 30 novembre de chaque année.
L'aire d'implantation du moustique n'a cessé de s'accroitre entre 2004 et 2018. En ce début de saison de surveillance 2018, le moustique « tigre » est ainsi implanté dans 42 départements dont la Vendée et le Maine-et-Loire.
A l'exception de la Vendée et du Maine-et-Loire, les départements de la région Pays de la Loire ne sont pas encore colonisés par le moustique « tigre » (niveau albopictus 0), mais sa propagation nécessite l'anticipation des pouvoirs publics en charge de la lutte anti-vectorielle. Cette anticipation est d'autant plus importante qu'elle doit permettre à chacun de s'approprier son rôle et ses compétences.


A ce titre, il existe un dispositif de signalement par le public de tout moustique suspect (http://www.signalement-moustique.fr). La veille citoyenne est un levier de surveillance essentiel qui a fait ses preuves pour la détection du moustique « tigre ». Je vous prie de relayer largement cette information qui contribue à la sensibilisation de vos concitoyens à la prévention entomologique et sanitaire.


Pour 2018, le territoire de Saint Etienne de Montluc, avec 6 autres communes des départements de la Loire­-Atlantique et de la Sarthe, fait partie intégrante du réseau de veille entomologique s'appuyant sur un ensemble de pièges pondoirs installés sur des sites à risque plus élevé d'importation du moustique. 

Pour de plus amples informations,vous pouvez consulter :
- Le site de l'ARS Pays de la Loire
- Le site du ministère de la santé, vous permettant de télécharger l'instruction ministérielle du 16 avril 2015 et le guide .ictunlisé relatif à la mise en œuvre du plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue en métropole.