Accueil > Découvrir la ville > Historique

Le blason

 

Dès 1809, sous le premier Empire, Napoléon autorisait la création d'armoiries, mais les nombreux revirements en matière de législation conduisirent Saint Etienne de Montluc à attendre la fin de la guerre 39-45.

Grâce à l'abbé Paul Mercier, enfant du pays, le Conseil Municipal, sous le mandat Lelord, entre 1945 et 1964, optera, le 27 août 1949, pour les armoiries du Seigneur d'Acigné, d'hermine à la fasce alésée de gueules chargée de trois fleurs de lys d'or et surmontée d'une couronne murale à trois tours, à la fière devise : "Neque Terrent Monstra".

Le sens de ce blason, qui orne la mairie, est celui de la "fidélité bretonne alliée à la fierté stéphanoise et à la volonté d'entreprendre".