Me faire dépister

 

 

Symptômes, suspicion, cas contact, pour diverses raisons, je peux avoir besoin de faire un test. Suis-je prioritaire, où trouver un centre de dépistage ? Le point sur ces informations.

 

Depuis le 24 juillet, toute personne volontaire peut se faire dépister, sans prescription médicale.

Le dépistage est gratuit (pris en charge à 100% par l’assurance maladie).

Dans tous les cas il est important de téléphoner préalablement au laboratoire indiqué pour prendre un rendez-vous.

La stratégie de dépistage de masse et la levée de la nécessité d’une prescription médicale préalable ont entraîné une saturation des centres et des capacités de dépistage. Pour fluidifier les accès aux examens de dépistage, une doctrine de priorisation a été mise en place à l’échelle nationale pour les patients demandant un test RT-PCR. Les laboratoires de biologie médicale peuvent donc être amenés à refuser certains patients selon l’ordre suivant :

Patients prioritaires

  • Les personnes qui présentent des symptômes compatibles avec la COVID-19 (toux, perte du goût, perte de l’odorat, etc.) ;
  • Les personnes (symptomatiques ou non) qui ont eu un contact à risque avec un cas confirmé (dites « personnes contacts ») ;
  • Personnes identifiées par l’autorité sanitaire dans le cadre d’un dépistage organisé autour d’un cluster dans une collectivité, une communauté ou en lien avec un évènement donné.

Ces personnes pourront disposer d’un examen dans les 24h et obtenir les résultats dans les 24h suivantes.

Dans un second temps :

  • Personnes identifiées par l’autorité sanitaire dans le cadre d’un dépistage organisé autour d’une situation à risque de transmission (abattoir, foyer d’hébergement social, squat, bidonville, etc.) ou dans une zone de circulation active du virus ;
  • Personnes ayant reçu un bon pour dépistage envoyé par la CNAM ou par l’autorité sanitaire (zone de sur-incidence, investigations autour d’un cluster).
  • Personnes ayant fréquenté un lieu, une collectivité ou une communauté dans lequel/laquelle a été identifiée un cluster mais n’ayant pas été identifiées dans le cadre d’un dépistage organisé par l’autorité sanitaire ;
  • Personnes de retour d’une zone de circulation active du virus en France ou à l’étranger n’ayant pas réalisé de test dans les 72h avant son retour ;
  • Professionnels exerçant en ESMS qui se sont exposés à une situation à risque, sans indication formelle de dépistage ou dont la prise ou reprise de fonctions est conditionnée à un examen de dépistage ;
  • Professionnels exerçant dans des structures collectives d’hébergement (CHRS, CHU, CADA) et logements foyers (pensions de famille, FTM…).
  • Professionnels exerçant en ES/ESMS selon un plan d’échantillonnage à définir par l’EOH ;
  • Personnes/patients dont l’entrée en ESMS est conditionnée à un examen de dépistage préalable.

Ces personnes pourront être dépistées dès qu’une disponibilité est identifiée et obtenir les résultats dans les 24h suivantes.

Dans un troisième temps :

  •  Personnes/patients entrant en ES sans indication formelle à recevoir un examen à visée diagnostique ;
  • Personne au départ vers l’Outre-mer ou un pays étranger où un test de dépistage est obligatoire à l’entrée sur le territoire ;
  • Personne incitée au dépistage par son employeur, dans le cadre d’un dépistage qui n’est pas organisé par l’autorité sanitaire ;
  • Personnes ayant participé à un grand rassemblement (festival, mariage, anniversaire, enterrement, etc.) avec de nombreux invités sans cas signalé.

Ces personnes peuvent se faire dépister mais ne sont pas prioritaires. Le rendu des résultats est fonction de la capacité du laboratoire à traiter dans les délais impartis les indications prioritaires.

Centres de dépistage

 Retrouvez les laboratoires de biologie médicale proposant un dépistage sur rendez-vous.

Un problème d’affichage ? Rendez-vous directement sur https://sante.fr/recherche/trouver/DepistageCovid/Loire-Atlantique